Autres articles dans cette rubrique.

Recherche

A découvrir :

A déguster :

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à nos infos :

Votez et partagez cet article :

  • 0 vote
Accueil du site / Au rythme des saisons / Vos prochains rendez-vous / Cours de cuisine pour fêter le cochon

Fêter le cochon à l'atelier culinaire du Vinage - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.
- Traditionnellement, dans les campagnes, on tuait le cochon de décembre à février car le temps froid favorisait la conservation des salaisons. Plus de fête du cochon désormais et un hiver particulièrement clément cette année mais à la ferme du Vinage, on souhaite prolonger les usages du monde rural et vous faire découvrir toutes les ressources du cochon.
Thérèse Marie Couvreur vous invite donc à la rejoindre samedi 4 février, de 10h à 12h, dans le cadre d’un atelier consacré à la viande de porc. Au programme cours de cuisine, propositions de recettes, dégustation et échange convivial : bref, un événement à part entière !

Préparer le cochon à l'atelier culinaire du Vinage - Ferme du Vinage -Lille métropole.

Le cochon ne connaît pas la crise

- Les temps sont durs et cela n’aura échappé à aucun d’entre nous même si les conditions de vie sont bien différentes de celles du Moyen Âge. Autrefois jugé avec sévérité car errant librement dans les rues et se nourrissant d’ordures ou d’immondices, le cochon était cependant prisé car la viande de porc était la seule consommée par les paysans et l’on vivait sur le cochon l’année durant. Aujourd’hui, le porc reste une viande particulièrement économique surtout quand on sait tirer parti de tous les morceaux : filet, jarret, plat de côtes, palette, travers, échine… sans oublier les tripes, les pieds et les oreilles.

Cuisiner le cochon à l'atelier culinaire du Vinage - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.

Une cuisine inventive et festive
autour du cochon

- Pour Thérèse Marie, il s’agit certes d’encourager des pratiques responsables - acheter des produits élaborés localement, favoriser la rencontre entre citadins et ruraux - mais il importe surtout d’apprendre à cuisiner des abats ou des morceaux jugés moins nobles et d’en révéler toutes les saveurs grâce à des conseils de préparation ou de cuisson. Quand vous aurez vous-même réalisé un pâté de foie ou de campagne, que vous aurez concocté une rouelle de porc à votre façon ou fait mijoter à l’ancienne une potée de porc avec du chou de notre potager, vous ne pourrez plus ignorer la mine de trésors culinaires et les richesses de la viande de porc.

- Rendez-vous est donc pris avec Thérèse Marie pour l’animation du 4 février : non seulement l’idée de consommer du cochon, du groin à la queue, ne vous semblera plus aussi incongrue mais vous aborderez cette période de crise avec jubilation… « cochon qui s’en dédit » !

- En pratique :
Atelier culinaire spécial cochon
Présentation des différents morceaux, préparation d’une rouelle de porc, initiation à la réalisation d’un pâté, recettes et astuces autour de la viande de porc.
Date : le samedi 4 février 2012,
Horaire : 10 heures à 12 heures - Durée : 2 heures,
Groupe par atelier : 10 personnes - ouvert : aux adultes
Tarif : 15,00 €/personne - inscription sur réservation (un acompte de 5 Euros est demandé à la réservation).

Pour réserver cliquez-ici